“S’ils m’attrapaient, ils me tueraient”… un ex-combattant de Wagner s’échappe sous les balles en Norvège/Nếu chúng bắt được tôi chúng sẽ giết tôi ngay-Lời chứng của một cựu chỉ huy lính đánh thuê Nga Wagner !!

“S’ils m’attrapaient, ils me tueraient”… un ex-combattant de Wagner s’échappe sous les balles en Norvège

l’essentielUn commandant de Wagner ayant servi 4 mois en Ukraine avec l’armée russe est prêt à témoigner contre le réseau de mercenaires après s’être enfui en Norvège.

Selon le compte Telegram du site russe militant pour les droits de l’homme Gulagu.net, un ancien membre du groupe de mercenaires Wagner, Andrey Medvedev, s’est enfui de Russie via la frontière avec la Norvège, dans la région du Finnmark. Il détiendrait des preuves de l’exécution sauvage de plusieurs combattants du groupe.

A lire aussi : Guerre en Ukraine : au moins 35 morts dont deux enfants, des dizaines de disparus… la Russie fait un carnage à Dnipro

Andrey Medvedev, qui a signé un contrat de 4 mois en juillet 2022 avec le groupe Wagner, contrôlé par Evguéni Prigojine, a quitté l’organisation de mercenaires après avoir servi en Ukraine. Le groupe Gulagu.net rapporte que l’ex-mercenaire s’est enfui le 12 janvier, poursuivi par des chiens ainsi que des unités frontalières du FSB (le service de renseignement russe), qui lui aurait tiré dessus au moment de sa fuite.

“Des balles ont sifflé autour de moi”

Medvedev a raconté lui-même son passage en Norvège depuis le village de Nikel, près de la ville de Murmansk, dans les confins du nord russe, sur une vidéo Youtube de la chaîne Gulagu.net.

“Je me suis retourné, j’ai vu des personnes avec des lampes torches à environ 150 mètres qui me poursuivaient. […] J’ai entendu deux tirs, des balles ont sifflé autour de moi. Ils ont relâché un chien, mais il se serait embourbé dans une congère”, affirme l’ex-mercenaire.

Après avoir traversé la frontière, une femme à qui il aurait demandé de l’aide l’a dénoncé, conduisant à son arrestation et son envoi dans un centre de migrant à Oslo. L’agence de presse publique norvégienne NRK a indiqué qu’un Russe avait bien franchi illégalement la frontière avant de se faire arrêter. Il s’agit bien d’Andrey Medvedev selon The Barents Observer, journal du nord de la Norvège. 

A lire aussi : Guerre en Ukraine : la Russie promet de “brûler” les chars occidentaux livrés à Kiev

Un témoin précieux pour l’enquête 

Mais les responsabilités que tenait Medvedev au sein de Wagner sont également dignes d’intérêt. Il aurait en effet commandé l’unité comprenant Yevgeny Nuzhin : ce mercenaire avait été sauvagement exécuté par Wagner à l’aide d’une masse dans une vidéo relayée par le groupe contrôlé par Prigojine.

Dans une interview donnée à The Insider, média russe indépendant, Medvedev explique être au courant de 10 cas où Wagner aurait exécuté ses propres combattants refusant de prendre part au combat, et qu’il possède lui-même une vidéo d’un tel cas survenu dans la région de Lougansk, en Ukraine.

“Je me suis fait poursuivre par mes anciens employeurs, la société de mercenaire, Prigojine et ses hommes, le FSB. […] S’ils m’attrapaient, ils me tueraient, en me fusillant ou pire, comme ils ont fait avec Nuzhin, une exécution avec une masse”, a expliqué Medvedev.

Ce dernier a également indiqué avoir rencontré une personne enquêtant sur les crimes de guerres russes à Oslo, et espère que son témoignage “jouera un rôle crucial” dans l’investigation lancée contre le groupe Wagner.

Benjamin Laurent

Để lại lời nhắn

Điền thông tin vào ô dưới đây hoặc nhấn vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

Trang web này sử dụng Akismet để lọc thư rác. Tìm hiểu cách xử lý bình luận của bạn.