La contre-offensive ukrainienne vers Kherson : « A certains endroits, il y a des combats acharnés »

La contre-offensive ukrainienne vers Kherson : « A certains endroits, il y a des combats acharnés »

Par Rémy Ourdan (Mykolaïv (Ukraine),

REPORTAGE L’armée ukrainienne, qui mène depuis le 29 août une contre-offensive en direction de Kherson, la seule capitale régionale d’Ukraine tombée aux mains des Russes dès la première semaine de guerre, fait face aux tirs d’artillerie et aux renforts des troupes de Poutine.

Posté à un carrefour, à une quinzaine de kilomètres du front, Oleksandr tire sur sa cigarette en écoutant les sons de la guerre. Les canons russes grondent dans le lointain, puis s’arrêtent. Des artilleurs invisibles leur répondent d’une salve de roquettes. Puis une pluie scintillante tombe pendant deux minutes : la défense anti-aérienne vient d’intercepter un missile russe en plein ciel. Un camion lance-roquettes multiples Grad passe par le checkpoint d’Oleksandr pour changer de position. Des ambulances emmènent des blessés vers Mykolaïv.

L’armée ukrainienne a lancé, le 29 août, sa plus ambitieuse contre-offensive depuis le déclenchement, le 24 février, de l’invasion russe. Parties des fronts situés à l’est de Mykolaïv et au sud de Kryvy Rih, les forces armées de Kiev attaquent en direction de la région de Kherson, la seule capitale régionale ukrainienne à avoir été conquise par l’armée de Moscou, sans combats significatifs, dès la première semaine de guerre.

Để lại lời nhắn

Điền thông tin vào ô dưới đây hoặc nhấn vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

Trang web này sử dụng Akismet để lọc thư rác. Tìm hiểu cách xử lý bình luận của bạn.