tạm xa Cô Vy(covid-19) theo nhóm “Échappées Belles “thăm viếng vùng La Creuse của Pháp/Département La Creuse

See the source image

La Creuse (/kʁøz/Note 1) est un département français situé dans la région Nouvelle-Aquitaine et ayant appartenu, avant 2016, à la région Limousin avant la disparition de cette dernière. Il reprend en grande partie le territoire de l’ancienne province de la Marche. La Creuse est située dans le nord-ouest du Massif central et tire son nom de la rivière Creuse qui le traverse. Elle est le second département français le moins peuplé avec 117 500 habitants en 2018. Sa préfecture, qui est également sa plus grande ville, est Guéret (12 889 habitants en 2018) et Aubusson est sa seule sous-préfecture. L’Insee et la Poste attribuent le code 23 au département.

Le département est créé par la Révolution française le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, essentiellement à partir de l’ancienne province de la Marche.

Depuis le Moyen Âge, beaucoup d’hommes partent tous les ans dans les grandes villes sur les chantiers du bâtiment pour se faire embaucher comme maçon, charpentier, couvreur…
Les maçons de la Creuse deviennent bâtisseurs de cathédrales ou construisent en 1626 la digue de La Rochelle. Au xixe siècle, ils participent – notamment comme plâtriers, métier censé être parmi les plus pénibles – à la construction du Paris du baron Haussmann. Initialement temporaire de mars à novembre, l’émigration devient définitive : la Creuse perd la moitié de sa population entre 1850 et 1950. On retrouve dans le livre de Martin Nadaud Mémoires de Léonard, la description de cet exode qui marque si fortement les modes de vie.

Du charbon est exploité par les houillères du bassin d’Ahun-Lavaveix du xviie siècle jusqu’en 1969 et à Bosmoreau-les-Mines de 1784 à 1958.

Durant la Première Guerre mondiale, la Creuse enregistre de lourdes pertes. Cette saignée s’accompagne d’un déficit des naissances. Le monument aux morts de la commune de Gentioux reste le témoin de cette hécatombe. En 1917, une mutinerie des soldats russes à La Courtine s’installe dans le camp militaire creusois.

De 1963 à 1980, 1 630 enfants réunionnais, déclarés « orphelins » sont déplacés par les autorités françaises pour repeupler les départements français victimes de l’exode rural comme la Creuse, le Tarn, le Gers. Beaucoup de parents indigents ou « mères seules » signaient des décharges pour permettre le « déplacement » (certains parlent de « déportation ») de leur enfant vers la Creuse. Ce déplacement d’enfants par avions entiers est organisé sous l’autorité de Michel Debré, député de La Réunion à l’époque. Cet épisode de l’histoire française, très connu à La Réunion, qui a donné lieu à de nombreuses études écrites ou filmées, est communément appelé « l’affaire des enfants de la Creuse ou des Réunionnais de la Creuse ».

Le 1er janvier 2016, la région Limousin, à laquelle appartenait le département, fusionne avec les régions Aquitaine et Poitou-Charentes pour devenir la nouvelle région administrative Nouvelle-Aquitaine.

La Creuse, un eden naturel – Echappées belles La Creuse, qui compte moins de 125 000 habitants et bénéficie d’un air et d’une eau de grande qualité, attire de plus en plus. Un vent de modernité souffle sur ce territoire, en partie grâce aux jeunes qui viennent s’y installer. Sophie Jovillard rencontre des habitants, nouveaux ou plus anciens, pour comprendre ce qui fait l’intérêt de cet eldorado de tranquillité.

Để lại lời nhắn

Điền thông tin vào ô dưới đây hoặc nhấn vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

Trang web này sử dụng Akismet để lọc thư rác. Tìm hiểu cách xử lý bình luận của bạn.