Covid-19 en France et dans le monde d’après Parismatch

Le plan blanc s’étend en France, décès à la hausse… le point sur le coronavirus

Paris Match | Publié le 04/08/2021 à 19h39 |

Mis à jour le 04/08/2021 à 20h01 La Rédaction avec AFP

Une plage bondée de Santa Giulia en Corse en juillet 2021
Une plage bondée de Santa Giulia en Corse en juillet 2021 Xavier FRANCOLON/SIPA

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

Le nombre de malades du Covid hospitalisés continue de grossir: plus de 8.000 patients ont été enregistrés dont près de 1.400 dans les services de réanimation, selon les données publiées mercredi par Santé publique France. Dans le détail, les hôpitaux français accueillent désormais 8.134 patients Covid, dont 772 hospitalisés ces dernières 24 heures.

Le nombre de patients Covid a plus que triplé en une semaine: les hôpitaux en comptaient 2.511 mercredi dernier. Dans les services de réanimation, où sont soignés les malades les plus gravement atteints, la pression augmente aussi avec 1.371 patients enregistrés, dont 157 en 24 heures. Ils étaient moins de mille (992) une semaine auparavant.

Le nombre de décès quotidiens dans les hôpitaux repart également à la hausse avec 53 morts en un jour. Sur le plan de la vaccination, 43.684.272 personnes ont reçu au moins une injection (soit 64,8% de la population totale) et 36.315.549 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 53,9% de la population totale), selon la Direction générale de la Santé (DGS).

A lire : Antivax, présidentielle… Les confidences polynésiennes de Macron

Plan blanc déclenché dans le Sud-Est et en Occitanie. Après la Corse, le “plan blanc” a été activé mercredi dans les hôpitaux de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, dans le sud-est de la France, ainsi qu’en Occitanie, pour permettre aux établissements de soins de faire face à une augmentation sensible des hospitalisations. En une semaine, “et en pleine période de congés pour les soignants comme pour les vacanciers” dans cette région, “les hospitalisations pour Covid ont connu une augmentation de 56%”, a expliqué l’Agence régionale de santé à l’AFP. Le “plan blanc” permet “d’avoir un cadre législatif pour rappeler des soignants en congé ou déprogrammer des opérations”, selon l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM).

La situation dans le monde

Les vaccinés ont trois fois moins de chances d’être positifs. Les personnes totalement vaccinées ont trois fois moins de chances d’être testées positives au Covid-19 que celles qui ne sont pas vaccinées, selon les derniers résultats publiés mercredi d’une vaste étude en Angleterre. Les résultats de cette étude, réalisée par l’Imperial College de Londres et Ipsos MORI sur plus de 98.000 volontaires entre le 24 juin et le 12 juillet, montrent également que les personnes entièrement vaccinées ont moins de chances de transmettre le virus.

L’OMS veut un moratoire sur les doses de rappel pour combattre l’inégalité. Face au gouffre entre pays riches, où les vaccins anti-Covid abondent, et les pays pauvres qui n’ont pu immuniser qu’une faible partie de leur population, l’OMS a réclamé mercredi un moratoire sur les doses de rappel pour tenter de rétablir un semblant d’équilibre. “Nous avons un besoin urgent de renverser les choses: d’une majorité de vaccins allant dans les pays riches à une majorité allant dans les pays pauvres”, a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse à Genève. Il réagissait au fait que l’Allemagne et Israël ont d’ores et déjà annoncé des campagnes pour une troisième dose, pour les vaccins nécessitant deux doses initiales. Ces “booster doses” sont destinées notamment aux personnes âgées dont le système immunitaire ne produit pas toujours assez d’anticorps malgré la vaccination complète. Le patron de l’agence onusienne a demandé que le moratoire dure “au moins jusqu’à la fin septembre” pour tenter d’atteindre un objectif qu’il avait fixé en mai: que 10% de la population de tous les pays du monde soit vaccinée contre le Covid-19, qui a fait officiellement plus de 4,2 millions de morts depuis la fin 2019.

La Maison Blanche a rejeté mercredi cet appel de l’OMS, estimant que les Etats-Unis n’avaient “pas besoin” de choisir entre administrer des troisièmes doses à leurs citoyens ou en faire don à des pays pauvres. “C’est une fausse alternative”, a dit Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, à propos de la demande de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). “Nous pensons que nous pouvons faire les deux” et “nous n’avons pas besoin de choisir” entre administrer des rappels aux Américains, ce qui n’est d’ailleurs pas encore officiellement prévu, ou aider les pays pauvres.

Plus de 4,24 millions de morts dans le monde. La pandémie a fait au moins 4,24 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP mercredi en milieu de journée. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (614.295), devant le Brésil (558.432), l’Inde (425.757), le Mexique (241.936) et le Pérou (196.598). L’Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

A lire aussi : Après 16 mois sans cas de Covid, Macao va dépister l’ensemble de ses habitants

Để lại lời nhắn

Điền thông tin vào ô dưới đây hoặc nhấn vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

Trang web này sử dụng Akismet để lọc thư rác. Tìm hiểu cách xử lý bình luận của bạn.