cúm Tàu tại Pháp(dân chủ ” tồ lô”)/Covid-19 en France;Manifestations contre le pass sanitaire !!-Le Parisien

Le Parisien : Actualités en direct et info en continu

Covid-19 en France : 43 nouveaux décès, le nombre de patients en soins critiques augmente

Les derniers chiffres des autorités sanitaires montrent que la tendance épidémique est négative dans le pays.
L'épidémie poursuit sa progression en France. LP/Olivier Arandel
L’épidémie poursuit sa progression en France. LP/Olivier Arandel 

Par Le Parisien Le 31 juillet 2021 à 19h28

Le variant Delta s’est imposé en France et il ne laisse pas le répit estival que les Français pouvaient espérer il y a encore quelques semaines. Les derniers chiffres publiés ce samedi soir par les autorités sanitaires montrent que l’épidémie poursuit sa progression en France.

L’épidémie progresse et la situation tend à se dégrader au sein des hôpitaux français. Lentement mais sûrement, le nombre de patients pris en charge pour une infection Covid augmente dans les établissements français, et ce depuis six jours consécutifs. Ce sont désormais 7409 malades du Covid-19 qui sont pris en charge dans les hôpitaux français, contre 7363 vendredi et 6787 il y a tout juste sept jours. Ces dernières 24 heures, 467 nouvelles admissions ont été recensées dans le pays.

23 471 nouvelles infections en 24 heures

Cette dégradation s’observe tout autant au sein des services de soins critiques. 1099 patients souffrant d’une forme grave de la maladie étaient traités ce samedi soir au sein de ces services spécialisés. Ils étaient 1072 vendredi et 878 la semaine dernière. Les hôpitaux français ont accueilli 91 nouveaux patients en soins critiques ces dernières 24 heures.

L’épidémie continue de tuer en France. 43 décès sont à déplorer ces dernières 24 heures. Si le nombre de décès demeure relativement bas dans le pays, la tendance est négative, avec une hausse de 81 % en moyenne sur une semaine.

Sur le plan des contaminations, les derniers chiffres de Santé publique font état de 23 471 nouveaux cas ces dernières 24 heures contre 25 309 vendredi et 25624 il y a sept jours. La moyenne glissante monte à 21 497 cas par jour, mais elle augmente de moins en moins rapidement (+38,3 % en une semaine).

“Chưa thấy quan tài chua đổ lệ “

Manifestations contre le pass sanitaire : plus de 200000 manifestants en France, 14 250 à Paris

Des rassemblements étaient prévus dans plus de 150 villes. La mobilisation ne semble pas baisser, au contraire.

Par Le Parisien avec AFP Le 31 juillet 2021 à 16h25, modifié le 31 juillet 2021 à 20h12

Des manifestations ont lieu ce samedi dans de nombreuses villes de France contre l’extension du pass sanitaire et au nom de la « liberté », pour le troisième samedi consécutif. Les autorités ont enregistré 204 090 ce samedi dans le pays, contre 161 000 personnes la semaine dernière et 110 000 sept jours plus tôt.

À Paris, où ont finalement défilé 14 250 manifestants selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, une première manifestation est partie du métro Villiers (XVIIe) à 14 heures en direction de la place de la Bastille (XIe). Peu avant 15 heures, quelques tensions avec les forces de l’ordre émaillaient le cortège à proximité du Moulin-Rouge. Vers 16 heures, la tension est montée à proximité de la place de la République, où la police répondait avec des lacrymogènes aux jets de projectiles ou de pétard de manifestants, criant « non à la dictature » ou chantant la Marseillaise. Les forces de l’ordre ont procédé à quelques interpellations.

La situation s’est également tendue à l’arrivée du cortège sur la place de la Bastille. Les forces de l’ordre ont utilisé les canons à eau pour tenter de disperser les manifestants en fin d’après midi ou répliquer à des jets de projectiles. Les pompiers sont intervenus pour des feux de poubelles et une femme était prise en charge par des street médics. Vers 18h30, on dénombrait encore quelques centaines de manifestants. La place commençait à se vider mais l’ambiance restait tendue par endroits avec quelques départs de feu de poubelle et tirs de lacrymo.

Des journalistes de l’AFP pris à partie

Une autre manifestation parisienne a démarré après 14h30 près de la gare Montparnasse (VIe), à l’appel de l’ex n°2 du FN et président des Patriotes Florian Philippot. Arborant de nombreux drapeaux « bleu blanc rouge » ou un drapeau européen déchiré, les manifestants, sans masques pour la plupart, se dirigent vers le ministère de la Santé (VIIe). Là-bas, une équipe de journalistes de l’AFP a été prise à partie, devenant la cible de crachats et d’injures. L’AFP a finalement décidé de suspendre sa couverture en images de ce rassemblement.

Plus de 3000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour encadrer les manifestants et sécuriser les lieux sensibles, une semaine après que des manifestants ont été repoussés des Champs-Élysées, dont les accès sont bloqués ce samedi. Trois d’entre eux ont été blessés lors des rassemblements, selon les premiers éléments recueillis. Selon les chiffres communiqués ce samedi soir par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les forces de l’ordre ont procédé à 19 interpellations en France ce jour, dont 10 à Paris.

Des manifestations dans plus de 150 villes en France

Des manifestations sont également prévues dans plus de 150 villes en France, avec une affluence potentiellement importante à Toulon, Bordeaux, Marseille, Nice, Metz, Nantes et Pau.

À Marseille, des milliers de manifestants étaient réunis sur le Vieux-Port. Ils ont ensuite remonté la célèbre Canebière avec pancartes et slogans hostiles aux nouvelles mesures gouvernementales.


À lire aussiManifestation anti-pass sanitaire à Marseille : «On n’en peut plus de cette gouvernance»


À Montpellier, la manifestation a réuni 8500 personnes, selon la préfecture, un chiffre en forte augmentation par rapport aux 5500 d’il y a une semaine. Les protestataires se sont rassemblés sur la place de la Comédie, entre les marches de l’Opéra et la fontaine des trois Grâces sur laquelle certains sont montés aux cris de « Liberté » et en entonnant une des chansons fétiches des opposants au président Emmanuel Macron : « On est là, on est là, même si Macron ne veut pas… ».

Plus forte mobilisation également à Nice, où 6500 personnes ont défilé selon la police. C’est 500 de plus que la semaine dernière. À Aix-en-Provence, plus de 2200 personnes ont manifesté dans le centre-ville samedi matin et 3000 personnes se sont rassemblées à Avignon, chef-lieu du Vaucluse, en début d’après-midi sans incident, selon la police. Le record a été atteint dans le Var où le rassemblement à Toulon a drainé 13 000 personnes, selon la préfecture. Au total, dans le sud-est du pays, Au moins 38 000 manifestants ont été recensés.

Để lại lời nhắn

Điền thông tin vào ô dưới đây hoặc nhấn vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

Trang web này sử dụng Akismet để lọc thư rác. Tìm hiểu cách xử lý bình luận của bạn.