chuyện tại xứ “dân chủ tồ lô” :TT Pháp Ma Cà Rông bị tát tai(giflé) thủ phạm bị phạt tù

Emmanuel Macron a reçu une gifle de la part d’un homme mardi, alors qu’il était en déplacement dans la Drôme, pour la deuxième étape de son “tour de France des territoires”. Emmanuel Macron a été giflé par un homme lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage, dans la Drôme, mardi 8 juin, à la mi-journée, a confirmé l’entourage du chef de l’État, en attestant auprès de l’AFP de l’authenticité d’une vidéo circulant sur les réseaux sociaux. Deux personnes ont été interpellées, a annoncé la préfecture peu après les faits. Dans l’extrait diffusé sur Twitter, Emmanuel Macron est vu s’approchant d’un groupe de personnes massées derrière des barrières, puis échanger brièvement avec un homme. Saisissant l’avant-bras du président, l’individu semble lui porter ensuite un coup sur la joue, l’entourage d’Emmanuel Macron évoquant une “tentative de gifle”. Le chef de l’État a poursuivi sa visite, a indiqué l’Élysée. Dans cette même vidéo, juste avant la gifle, est hurlé le cri de guerre royaliste “Montjoie Saint-Denis !”, ainsi que “À bas la macronie”.

Le gifleur de Macron au juge : «Quand j’ai vu son regard tout à fait sympathique et menteur…»

Article réservé aux abonnésEmmanuel Macron giflé lors d’un déplacement à Tain-l’HermitagedossierFin de l’opération Barkhane au Sahel, quatre mois ferme pour le gifleur, la nasse dans les manifs jugée illégale… L’essentiel de l’actu de ce jeudiRetrouvez ici l’essentiel de l’actualité de ce jeudi.Police / Justice10 juin 2021Macron giflé : revivez la comparution de Damien T., condamné à 4 mois de prison fermePolice / Justice10 juin 2021Le Président, la gifle et le «corps du roi»Politique10 juin 2021voir tous les articles sur Emmanuel Macron giflé lors d’un déplacement à Tain-l’HermitageJugé en comparution immédiate ce jeudi Damien T, auteur de l’agression du Président a écopé d’une peine de 4 mois de prison ferme et d’une obligation de soins psychologiques.

Au tribunal de Valence, lors du procès du gifleur de Macron, le 10 juin 2021. (Laurent Cipriani/AP)

par Maïté Darnault, correspondante à Lyonpublié le 10 juin 2021 à 20h13

C’est menotté que Damien T. a quitté la salle d’audience du tribunal judiciaire de Valence (Drôme). Placé en garde à vue après avoir giflé Emmanuel Macron lors d’un déplacement mardi à Tain-l’Hermitage, l’homme de 28 ans a été jugé ce jeudi en comparution immédiate pour «violences sans incapacité sur personne dépositaire de l’autorité publique». Il a été condamné à dix-huit mois de prison, dont quatre ferme, avec une probation de deux ans et mandat de dépôt : il a été incarcéré dès sa sortie du tribunal. Sa peine comprend également l’obligation de recevoir des soins psychologiques et l’interdiction de détenir des armes pendant cinq ans. Il est en outre privé pendant trois ans de ses droits familiaux, civils et civiques, et de manière définitive de la possibilité d’exercer des fonctions publiques. A l’annonce du verdict, sévère, sa compagne, présente au premier rang entourée d’amis, a éclaté en sanglots. Les proches de Damien T. n’ont pas souhaité s’exprimer.

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.