cập nhật tình hình đại dịch cúm Tàu ngày 15/4/2021 theo ParisMatch-nước Pháp đã có 100,000 người chết/Mỹ :564,405 người tử vong

Microbiology And Virology Background

100 000 morts en France, “catastrophe humanitaire” au Brésil… le point sur le Covid-19

Paris Match | Publié le 15/04/2021 à 21h02 |Mis à jour le 15/04/2021 à 21h02 La Rédaction avec AFP

Dans un centre de vaccination à Angers, le 14 avril.
Dans un centre de vaccination à Angers, le 14 avril. Stephane Mahe / Reuters

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

La France a dépassé jeudi, en pleine troisième vague, le seuil de 100 000 morts depuis le début de l’épidémie, selon le décompte des autorités sanitaires. “Nous n’oublierons aucun visage, aucun nom”, a assuré le président Emmanuel Macron dans un message sur Twitter. En franchissant cette barre symbolique, le pays rejoint en Europe la Grande-Bretagne (127 000 morts) et l’Italie (115 000 morts). D’autres pays (Belgique, Portugal) ont une mortalité plus élevée par habitant.

A lire aussi :Covid-19: Pfizer-BioNTech augmente ses livraisons de vaccins à l’UE au 2e trimestre

Malgré la violence de la première vague (près de 30 000 morts entre mi-mars et mi-mai 2020), la grande majorité des décès sont survenus depuis fin octobre (environ 65 000), conséquence d’une deuxième vague qui ne s’est jamais échouée, puis d’une nouvelle forte reprise épidémique durant l’hiver, portée par le variant anglais plus contagieux du coronavirus. Et si la vaccination massive dans les Ehpad a porté ses fruits, près de 300 morts s’ajoutent encore chaque jour à l’hôpital en avril.

Avec plus de 5900 malades du Covid-19 soignés dans des services de réanimation, au plus haut depuis le printemps 2020, «la troisième vague n’est pas derrière nous», a prévenu Gabriel Attal. «Le pic des hospitalisations n’a pas encore été atteint, cela signifie que nous avons encore devant nous des jours très difficiles», a-t-il ajouté. Il a assuré ce jeudi que la réouverture de certaines terrasses et certains lieux culturels restait fixée à la mi-mai.

“Catastrophe humanitaire” au Brésil

La gestion chaotique de la crise du Covid-19 par les autorités brésiliennes, sans aucune “réponse coordonnée et centralisée”, a plongé le pays dans une “catastrophe humanitaire”, a dénoncé Médecins sans Frontières (MSF).

La Cour suprême brésilienne a de son côté donné son feu vert à la mise en place d’une Commission d’enquête parlementaire, qui va se pencher sur d’éventuelles “omissions” de l’équipe du président Jair Bolsonaro dans le combat contre la pandémie.

Les médicaments nécessaires aux intubations commencent à manquer dans le réseau de santé public de Sao Paulo, ont rapporté jeudi les autorités municipales.

Mini-boom aux Etats-Unis

Le mini-boom de la consommation tant attendu après une année marquée par le Covid-19, a commencé aux Etats-Unis, où près d’un quart de la population est désormais vaccinée: les ventes au détail ont bondi de 9,8% en mars par rapport à février.

Rallonge budgétaire en Italie

L’Italie a adopté une nouvelle rallonge budgétaire de 40 milliards d’euros et a relevé sa prévision de déficit public, pour faire face aux effets dévastateurs de la pandémie sur la troisième économie de la zone euro.

Moins de personnes âgées dans les décès en Europe

La part des plus de 80 ans dans les décès dus au Covid-19 en Europe a reculé à son niveau le plus bas depuis le début de la pandémie, autour de 30%, grâce au vaccin, selon le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé. Mi-janvier, cette proportion était encore de 62%.

Johnson & Johnson : pause prolongée aux Etats-Unis

La pause dans l’administration du vaccin Johnson & Johnson aux Etats-Unis est prolongée d’au moins une semaine, un groupe d’experts ayant dit avoir besoin de plus de temps pour évaluer ses possibles liens avec la formation de graves caillots sanguins.

La Belgique a elle reporté l’administration de ce vaccin qui devait commencer vendredi.

La Norvège pour sa part se donne plus de temps pour décider si elle renonce définitivement ou non au vaccin AstraZeneca.

Les JO de Tokyo annulés? L’option reste possible

Le numéro deux du principal parti au pouvoir au Japon a estimé que les Jeux olympiques de Tokyo pourraient être annulés en dernier recours, alors que l’archipel nippon subit actuellement une vive recrudescence de l’épidémie, ont rapporté jeudi les médias locaux. «Nous devrons annuler (les Jeux, NDLR) sans hésiter si ce n’est plus possible»de les organiser, a déclaré Toshihiro Nikai dans un entretien accordé à la chaîne de télévision japonaise TBS. «Si les infections se répandent à cause des Jeux olympiques, je ne sais pas à quoi ils servent», a ajouté le secrétaire général du Parti libéral-démocrate (PLD).

Tout en estimant qu’il restait «beaucoup de difficultés à surmonter», il a aussi nuancé ses propos en précisant : «Nous voulons définitivement faire (des Jeux, NDLR) un succès». «Il est important pour le Japon de susciter l’enthousiasme avec l’adhésion du public», a encore insisté Toshihiro Nikai. Ses commentaires interviennent à 99 jours de la cérémonie d’ouverture des JO de Tokyo-2020 (23 juillet-8 août), qui avaient été reportés d’un an l’année dernière à cause de la pandémie.

Alors que le déploiement de la vaccination est lent pour le moment au Japon, le pays subit une quatrième vague d’infections ayant récemment forcé les autorités à remettre en place des restrictions dans plusieurs départements, y compris à Tokyo. Le pays a recensé plus de 4.000 nouveaux cas de Covid-19 mercredi, un niveau qui n’avait plus été observé depuis fin janvier sur son territoire.

Cette nouvelle poussée du coronavirus perturbe le calendrier de certaines épreuves qualificatives restantes pour les JO, ainsi que le relais de la flamme olympique, qui a démarré le 25 mars. La majorité des Japonais sont réticents à voir les JO de Tokyo se tenir cet été à cause de la crise sanitaire, selon plusieurs sondages ces derniers mois. Par précaution, l’événement n’accueillera pas de spectateurs venant de l’étranger, ont décidé le mois dernier les autorités et les organisateurs japonais, en accord avec le Comité international olympique (CIO), une première dans l’histoire des JO.

Le point dans le monde

La pandémie a fait au moins 2 974 651 morts dans le monde, selon un bilan de l’AFP à partir de sources officielles jeudi.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus grand nombre de morts avec 564 405 décès, suivis par le Brésil (361 884), le Mexique (210 812), l’Inde (173 123) et le Royaume-Uni (127 161).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.