Tình hình đại dịch Covid-19(Vũ Hán,cúm Tàu..)sẽ còn kéo dài và đã có hơn 800,000 người chết tại Âu Châu-ParisMatch

Plus de 800.000 morts en Europe, le virus “pour longtemps parmi nous”… le point sur le coronavirus

Paris Match | Publié le 13/02/2021 à 09h15 |Mis à jour le 13/02/2021 à 19h30 La Rédaction avec AFP

covid
Un patient souffrant de la Covid-19, traité en soins intensifs à l’hôpital de La Timone à Marseille, le 8 février 2021. REUTERS/Eric Gaillard

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point de ce samedi 13 février sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

L’épidémie de Covid-19 continue de progresser en France, malgré une légère diminution du nombre de nouveaux cas depuis désormais plusieurs jours. 20 701 nouveaux cas de contaminations ont été détectés ces dernières 24 heures, selon les données de Santé Publique France publiées ce vendredi 12 février 2021. Au total, 3 427 386 personnes ont été testées positives depuis le début de l’épidémie dans le pays. Le taux de positivité reste stable à 6,1%.

A lire : Covid-19-Olivier Véran l’affime: “Nous avons déjà gagné du temps”

Les autorités sanitaires françaises sont quant à elles devenues les premières vendredi à recommander une seule dose pour les personnes ayant déjà eu le Covid, ces dernières ayant déjà obtenu “une mémoire immunitaire”, a fait valoir la Haute autorité de santé dont l’avis doit encore recevoir l’aval du gouvernement.

C’est en France également que des chercheurs ont annoncé vendredi un premier cas de réinfection grave par le variant sud-africain, après une première contamination légère.

A lire : Covid-19 : un premier cas de réinfection grave par le variant sud-africain décrit en France

France: pas de confinement local pour l’heure dans l’est et le nord. En Moselle (est), département français durement touché par l’épidémie, notamment avec une progression du variant sud-africain, les écoles restent ouvertes et il n’y a pas de confinement local, les mesures actuelles apparaissant “à ce jour suffisantes”, ont annoncé samedi les autorités.

A lire : Covid-19 : pas de fermeture d’écoles dans le Nord et la Moselle, malgré les variants

La situation dans le monde

Le bilan dans le monde : Plus de 2,38 millions de morts. La pandémie a fait plus de 2,38 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi samedi par l’AFP à partir de sources officielles. Après les Etats-Unis (480.902 morts), les pays les plus endeuillés sont le Brésil (237.489), le Mexique (172.557), l’Inde (155.550) et le Royaume-Uni (116.287). Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclut les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques.

Plus de 800.000 morts recensés en Europe. Plus de 800.000 décès du Covid-19 ont été officiellement enregistrés en Europe depuis le début de la pandémie en décembre 2019, selon un comptage réalisé par l’AFP samedi à 16H30 GMT à partir de bilans fournis par les autorités de santé. Les 52 pays et territoires de la région (qui inclut la Russie et la Turquie) totalisaient 800.361 décès (pour 35.395.270 cas déclarés), devant l’Amérique latine et les Caraïbes (635.834 morts, 20.021.361 cas), les Etats-Unis/Canada (502.064, 28.312.719), et l’Asie (247.730, 15.641.940). La semaine dernière, la région enregistrait en moyenne 4.478 décès par jour, soit 14% de moins que la semaine précédente. Depuis le 11 novembre, la région enregistre au moins 4.000 décès chaque jour, en moyenne, atteignant même 5.700 décès fin janvier, son record depuis le début de la pandémie. Depuis un mois, la tendance des contaminations connaît une nette baisse en Europe. Si la courbe de la moyenne des décès quotidiens s’affaisse également, la dynamique reste plutôt constante lorsque replacée dans une temporalité plus longue. En effet, depuis début novembre, 100.000 décès sont enregistrés tous les 20 jours environ. Le seuil du demi-million de morts a été passé le 17 décembre, celui des 600.000 le 7 janvier puis les 700.000 le 25 janvier.

Une soignante à Séoul le 13 février 2021.
Une soignante à Séoul le 13 février 2021. © Yonhap News/Newscom/SIPA

Le virus longtemps “parmi nous”. Le monde doit se préparer à ce que le coronavirus reste “parmi nous” pour longtemps malgré les vaccins, a averti vendredi Andrea Ammon, directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Dans un entretien à l’AFP, elle a appelé à maintenir pour le moment les restrictions en vigueur en Europe. Le coronavirus “semble très bien adapté aux humains. Donc nous devons nous préparer à ce qu’il reste parmi nous. (…) Ce ne serait pas le premier virus à rester parmi nous pour toujours”, a-t-elle dit.

Pas de fin de la pandémie sans accès équitable au vaccin. Les vaccins ne permettront pas de mettre un terme à la pandémie si tous les pays ne reçoivent pas des doses de façon rapide et équitable, ont mis en garde des experts samedi. Alors que plusieurs pays envisagent la mise en place de passeports vaccinaux avant la reprise des déplacements internationaux, les auteurs de cette lettre ouverte publiée dans The Lancet estiment que l’accumulation des doses de vaccins dans les pays les plus riches risque de prolonger la crise sanitaire.

Plus de 161 millions de doses de vaccins. Plus de 161,2 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans au moins 91 pays ou territoires, selon un comptage réalisé vendredi par l’AFP à partir de sources officielles. Israël, pays le plus en avance en proportion de sa population, a déjà injecté des doses à près de 44% de sa population (28% ont reçu les deux doses). Les Etats-Unis, premiers en valeur absolue, ont administré 46,4 millions de doses à 10,5% de leur population.

Pérou: record d’hospitalisations. Le Pérou, confronté à sa deuxième vague de Covid-19, a enregistré son record d’hospitalisations liées au coronavirus, avec 14.333 patients hospitalisés, a annoncé le ministère de la Santé. Au cours des dernières 24 heures, 213 nouvelles admissions ont eu lieu, ce qui porte le nombre total des patients hospitalisés à 14.333, selon les chiffres officiels. Le record précédent, 14.181, avait été atteint le 17 août. Le nombre des contaminations et des décès a quadruplé par rapport à fin décembre.

Iran: mise en garde contre une “4e vague”. Le président Hassan Rohani a mis en garde samedi contre une “quatrième vague” de Covid-19 en Iran, après une hausse du nombre de cas dans certaines régions. Après plusieurs semaines de faibles niveaux de contamination, certaines villes de la province du Khouzestan, dans le sud-ouest du pays, sont désormais zones “rouges”, a-t-il averti. L’Iran est le pays du Moyen-Orient le plus frappé par la pandémie de coronavirus avec près de 59.000 décès sur plus de 1,5 million de personnes contaminées.

Microbiology And Virology Background

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.