Nước Pháp đã vượt con số 60,000 người chết vì cúm tàu tính đến hôm nay(18/12/2020)/La France dépasse les 60.000 morts, la Suède change de stratégie… le point sur le coronavirus-Parismatch

La France dépasse les 60.000 morts, la Suède change de stratégie… le point sur le coronavirus

Paris Match | Publié le 18/12/2020 à 20h33 |Mis à jour le 18/12/2020 à 20h38 La Rédaction, avec AFP

Une affiche de prévention contre le covid-19, au marché de Rungis (Val-de-Marne).
Une affiche de prévention contre le covid-19, au marché de Rungis (Val-de-Marne). ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants… Le point de sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

Le nombre de morts causées par l’épidémie de coronavirus en France depuis mars a franchi la barre des 60.000 vendredi, à 60.229 personnes, selon des chiffres de Santé publique France publiés vendredi. Les autorités sanitaires s’inquiètent depuis plusieurs jours d’une reprise «préoccupante» de l’épidémie, à la veille des fêtes de fin d’année. «Nous sommes vraiment sur une augmentation de la circulation du virus, une reprise de l’épidémie», a indiqué Sophie Vaux, épidémiologiste à Santé publique France, au cours d’un point de presse en ligne.

A lire aussi :«Je vais bien» : Emmanuel Macron donne de ses nouvelles en vidéo

Un constat établi sur la base d’une «reprise» des contaminations sur une base hebdomadaire. La semaine dernière, près de 80.000 tests de dépistage (PCR ou antigéniques) ont été enregistrés, soit 10% de plus que la semaine précédente. Vendredi, Santé publique France a fait état de 15.674 personnes testées positives sur 24 heures, contre 18.254 la veille. Le taux de positivité, -qui mesure le pourcentage de personnes contaminées par rapport aux nombre de tests-, est à 5,9%, en légère baisse par rapport à 6,1% jeudi.

Le nombre de personnes traitées en réanimation s’établit à 2.764 patients, en baisse par rapport à 2.808 jeudi. Même scénario pour le nombre de patients hospitalisés, à 24.945, contre 25.182 la veille. Mais les autorités sanitaires s’inquiètent d’un nouvel afflux de malades à la suite de la période des fêtes, malgré l’imposition d’un couvre-feu et l’appel pressant des autorités à limiter les réunions familiales.

La France, qui était déjà «à un niveau préoccupant en termes de nouveaux cas, de charge hospitalière», se trouve «à la veille de deux semaines particulières, qui sont des semaines de congés, de retrouvailles, de rencontres», a dit vendredi Laëtitia Huiart, directrice scientifique de l’agence de santé publique lors de son point de presse.

Le bilan de la pandémie en France est à comparer à celui de l’Italie, avec plus de 67.000 morts, et s’inscrit dans les 504.009 décès enregistrés en Europe. Le Covid-19 a fait au moins 1.662.792 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 11h00 GMT.

Face à la flambée des cas, la Suède réagit

La Suède a recommandé pour la première fois vendredi le port du masque, dans les transports publics, dans un nouveau revirement de sa stratégie atypique et controversée face au coronavirus. Le pays scandinave, en difficulté face à la deuxième vague, va également adopter une série de nouvelles restrictions, dont l’introduction de jauges dans les commerces et la limitation des tablées à quatre personnes maximum dans les restaurants, contre huit jusqu’à présent, a annoncé le Premier ministre Stefan Löfven dans une conférence de presse.

Dans une position devenue très isolée, la Suède ne recommandait jusqu’ici le port du masque nulle part, son autorité de santé publique jugeant que leur efficacité n’était pas démontrée. Le Premier ministre a toutefois écarté l’idée d’un confinement, qu’il considère «comme un fardeau» trop lourd à porter pour la population à long terme.

Malgré un durcissement des autorités ces dernières semaines, le royaume et sa stratégie atypique contre le coronavirus – principalement fondées sur des recommandations non coercitives – sont de nouveau mises en difficulté par une redoutable deuxième vague que le pays nordique a longtemps cru pouvoir éviter. Avec 100 décès annoncés vendredi, le bilan de la deuxième vague a dépassé les 2.000 morts, portant le total à 7.993, dans un pays de 10,3 millions d’habitants. Autres mesures annoncées vendredi: la vente d’alcool sera interdite après 20H00, et l’enseignement à distance dans les lycées prolongé jusqu’au 24 janvier.

La point dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.662.792 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 11h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 310.792 décès pour 17.213.887 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 6.298.082 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 184.827 morts et 7.110.434 cas, l‘Inde avec 144.789 morts (9.979.447 cas), le Mexique avec 116.487 morts (1.289.298 cas), et l’Italie avec 67.220 morts (1.906.377 cas).

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.