Il y a quatre ans, Barack Obama recevait Donald Trump à la Maison-Blanche

Il y a quatre ans, Barack Obama recevait Donald Trump à la Maison-Blanche

Paris Match |

Kahina Sekkai

  • Donald Trump et Barack Obama dans le Bureau ovale, le 10 novembre 2016./NEWSCOM/SIPAPlein Ecran820
  • Donald Trump Barack ObamaDonald Trump et Barack Obama dans le Bureau ovale, le 10 novembre 2016.Ron Sachs/NEWSCOM/SIPAPlein Ecran920
  • Donald Trump et Barack Obama dans le Bureau ovale, le 10 novembre 2016./NEWSCOM/SIPAPlein Ecran1020

Le 10 novembre 2016, au lendemain de l’élection présidentielle, Barack Obama recevait à la Maison-Blanche Donald Trump, tout juste élu. 

Le début d’une transition pacifique. Le 10 novembre 2016, au lendemain de l’élection présidentielle, Barack Obama recevait à la Maison-Blanche Donald Trump. Une première rencontre entre le président et son successeur, permise par la concession de défaite prononcée par Hillary Clinton dès la veille au soir. Huit ans plus tôt, jour pour jour, le démocrate était lui-même reçu, avec son épouse Michelle Obama, par Laura et George W. Bush, après avoir vaincu John McCain. Deux entretiens cordiaux, témoins de la transition pacifique traditionnelle aux États-Unis. Une situation qui tranche cruellement avec l’actuelle : une semaine après l’élection, trois jours après que les médias américains ont projeté la victoire de Joe Biden en Pennsylvanie et donc à l’élection présidentielle, Donald Trump refuse toujours d’admettre le résultat. Son entourage crie à la fraude électorale, remet en cause la légitimité du vote par correspondance et promet de mener tous les combats en justice. Mais la marge d’avance de Joe Biden semble trop grande pour inverser le résultat. Ce dernier a d’ailleurs commencé son travail et annoncé la création d’une équipe de lutte contre la pandémie.

Cela n’empêche pas l’obstination de Donald Trump, à qui son épouse Melania aurait conseillé d’admettre la défaite. Visiblement agité, le président américain, qui a passé son week-end au golf, a de nouveau tweeté en majuscules ce mardi : «NOUS FAISONS DE GRANDS PROGRÈS. LES RÉSULTATS COMMENCENT À ARRIVER CETTE SEMAINE. RENDONS SA GRANDEUR À L’AMÉRIQUE!», a-t-il écrit, suivi d’un : «NOUS ALLONS GAGNER!» Il a incité son ministre de la Justice Bill Barr à autoriser l’ouverture d’enquêtes sur le scrutin.

«REGARDEZ LES VIOLATIONS MASSIVES DANS LES DÉCOMPTES ET, COMME AVEC LE VACCIN EN AVANCE, SOUVENEZ-VOUS QUE JE VOUS L’AVAIS DIT!», a-t-il poursuivi, avant de compléter d’un : «VIOLATIONS MASSIVES DANS LES DÉCOMPTES!» Deux messages frappés de la mention ajoutée par Twitter : «Cette affirmation à propos de la fraude électorale est contestée».

Tweet

Donald J. Trump@realDonaldTrump·WATCH FOR MASSIVE BALLOT COUNTING ABUSE AND, JUST LIKE THE EARLY VACCINE, REMEMBER I TOLD YOU SO!This claim about election fraud is disputed33.2K84.7K421.5K

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.