Báo Tây,Les Echos,viết rằng : Trump ngăn chận chuyển giao tiến trình dân chủ(vì có những gian lận trong bầu cử)

Le camp Trump bloque la transition démocratique

Le président et plusieurs de ses proches répètent que l’élection présidentielle a été entachée de fraudes. Ils refusent de reconnaître la victoire de Joe Biden et bloquent le processus de transition. Dans le même temps, le président élu a commencé ses entretiens avec les leaders internationaux.

Le camp Trump fait front et maintient ses accusations de fraude.
Le camp Trump fait front et maintient ses accusations de fraude. (MANDEL NGAN/AFP)
See the source image

Par Nicolas Rauline

Publié le 11 nov. 2020 à 15:46Mis à jour le 11 nov. 2020 à 16:56

Le camp Trump persiste et signe. Le président américain et ses proches continuent d’affirmer que l’élection a été volée et que le résultat sera inversé prochainement. Son administration bloque aussi, pour le moment, le processus de transition. « Il y aura une transition en douceur… vers une seconde administration Trump », a même répondu le secrétaire d’Etat Mike Pompeo mardi, à la question d’un journaliste qui lui demandait si son ministère préparait la transition. « La transition nécessaire pour que le département d’Etat soit efficacement opérationnel aujourd’hui et efficacement opérationnel avec le président qui sera en fonction le 20 janvier après-midi sera une transition réussie », a ajouté Pompeo, à qui l’on prête des ambitions pour l’élection de 2024.

Les républicains semblent désormais faire front aux côtés de Donald Trump. Le leader républicain au Sénat, Mitch McConnell, qui aurait pourtant commencé des discussions avec le camp Biden pour la désignation de certains postes-clés, a lui aussi soutenu la démarche du président sortant. Pour lui, il est « à 100 % en droit » de contester les résultats de l’élection. Un avant-goût de la cohabitation, alors que les démocrates sont désormais assurés de conserver la Chambre des Représentants, et que les républicains restent en tête au Sénat, en attendant le deuxième tour de janvier, dans les deux élections de Géorgie.

Donald Trump, lui, continue de promettre sur Twitter de prochaines preuves de fraudes. Mardi, il avait révélé que de nouveaux éléments seraient apportés dans l’émission de son plus fidèle allié, Sean Hannity. Alors que Fox News prend ses distances, celui-ci continue de soutenir Donald Trump. Dans son émission, la responsable presse de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany, a brandi 234 pages de déclarations sous serment affirmant qu’il y avait eu fraude dans le Michigan. Aucune preuve n’a toutefois étayé ces accusations, pour le moment.https://platform.twitter.com/embed/index.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1326158760826560515&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.lesechos.fr%2Fmonde%2Fetats-unis%2Fle-camp-trump-bloque-la-transition-democratique-1264017&siteScreenName=LesEchos&theme=light&widgetsVersion=ed20a2b%3A1601588405575&width=550pxhttps://eb1ec96c70a7f35513bd048a90b5f28c.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-37/html/container.html

Donald Trump relaie aussi sur Twitter le témoignage d’un lanceur d’alerte qui aurait constaté des fraudes en Pennsylvanie, sur un site ultra-conservateur et relayant régulièrement des théories conspirationnistes. Selon lui, les observateurs républicains n’ont pas pu voir réellement ce qui se passait dans un centre de recomptage, à Philadelphie. Le « New York Times » a toutefois interrogé, depuis le début de la semaine, des officiels dans tous les Etats et aucun n’a été en mesure de confirmer ces irrégularités, y compris dans les Etats aux mains des républicains.

Resserrer les liens avec l’Europe

Le discours du camp Trump tranche avec la reconnaissance, au niveau international, de la victoire de Joe Biden. Depuis samedi, presque tous les chefs d’Etat (hormis Vladimir Poutine, Xi Jinping et Jair Bolsonaro) ont félicité le président élu. Mardi, celui-ci a même mené une série d’entretiens avec les leaders européens. Lors d’un bref appel d’une dizaine de minutes, Emmanuel Macron « a félicité Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris et les a assurés de sa volonté de travailler ensemble sur les enjeux contemporains : climat, santé, lutte contre le terrorisme et défense des droits fondamentaux », a fait savoir l’Elysée. Joe Biden a assuré, lui, vouloir « redynamiser les relations bilatérales et transatlantiques, notamment à travers l’Otan et l’Union européenne » tout en rappelant que la France était le « plus ancien allié » des Etats-Unis.

Opinion | Europe et Etats-Unis : un réchauffement sous conditions

Mardi, Joe Biden s’est aussi entretenu avec Angela Merkel et Boris Johnson. La chancelière allemande, qui s’est souvent accrochée avec Donald Trump ces quatre dernières années, a souligné l’expérience de Joe Biden sur la scène internationale. Celui-ci « connaît très bien l’Europe et l’Allemagne. » Mais elle est consciente que le mandat de Donald Trump a modifié les dynamiques : « L’Amérique demeure notre allié le plus important, mais elle attend légitimement que nous fassions plus d’efforts pour garantir notre propre sécurité et défendre nos valeurs à travers le monde. »

Boris Johnson, proche de Donald Trump, a lui aussi félicité Joe Biden. Mais celui-ci, d’origine irlandaise, l’a mis en garde sur le Brexit. « Ils ont parlé de l’importance de mettre en oeuvre le Brexit de manière à respecter l’accord de Belfast [sur la paix en Irlande du Nord, NDLR] », a confié un officiel britannique. Boris Johnson lui aurait assuré que ce serait le cas. Biden s’est d’ailleurs également entretenu avec le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, à qui il a réaffirmé son soutien au processus de paix.

Nicolas Rauline (Bureau de New York)

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.