Chuyện chừ mới biết:người chồng cũ của đương kim đệ nhất phu nhân Pháp Brigitte Macron,André-Louis-Auzière, đã qua đời cuối năm ngoái(2019)/Brigitte Macron : son ex-mari André-Louis Auzière est mort

Andre-Louis Auziere

Người thua cuộc !!

(Bài thơ của một ông Việt Nam làm hộ ???)

Chắc là em không còn tâm trí nào để nghĩ đến anh
Cái tên André-Louis đã bị xóa rất lâu rồi trong bộ nhớ
Nhưng anh không thể quên Trogneux tóc vàng một thuở
Những thanh chocolate vùng Rua đâu dịu ngọt bằng nàng

Anh nhớ lại những buổi chiều anh phải lang thang
Chạy khắp mọi nẻo đường Paris để tìm cho con hộp thuốc
Chỉ mười năm với ba đứa con có được
Ba đứa con – minh chứng cho tình yêu chúng ta – đẹp hơn cả thiên thần

Anh không ngờ chuyện bắt đầu từ một ngày em đòi ly thân
Rồi em nhất quyết kêu anh ra tòa bằng cái đơn ly dị
“Không thực sự hạnh phúc” – em tự nhiên nói thế
Cuối cùng đành phải chiều em thôi

Vì anh biết em đã tìm thấy một phương trời
Cứ như Newton bất ngờ tìm ra định luật quả táo rơi
Em ngỡ ngàng tìm ra một chàng trai kém mình hai con giáp
Cũng chẳng có gì bất thường (nhất là nước Pháp)

Song gia đình của chúng ta
thì lại giống như bao gia đình kia tất thảy ở trên đời
Em đã có một mái nhà, một mái ấm đó thôi
Dù ai đó cao siêu
Là Hoàng tử, là Nhà vua hay Chúa Trời đi nữa

Em nên nhớ chữ Thủy Chung là muôn đời muôn thuở
“Công chúa lấy thằng bán than”, cũng theo nó lên rừng
Có thể em đang mơ một sự nghiệp lẫy lừng
Tổng thống với Đệ nhất Phu nhân tâm đầu ý hợp

Hai mốt phát đại bác vang trời, em đừng choáng ngợp
Tiếng trẻ thơ khóc năm xưa mới đúng nghĩa gia đình
Thật buồn trong giây phút này chỉ anh nghĩ đến anh
Nhưng anh bỗng thấy ấm lòng

Khi Sébastian, Laurence, Tiphaine vừa nhắn tin cho bố
“Chúng con yêu bố ngàn lần. Bố hãy tin điều này bố nhớ
Lát nữa, tan cuộc tại điện Élysée, chúng con sẽ về nhà
Cuộc sống sẽ thực sự bắt đầu với bốn bố con ta…”

Brigitte Macron : son ex-mari André-Louis Auzière est mort

Hélène Lisle Brigitte Macron : son ex-mari André-Louis Auzière est mort © Bestimage (05-10-2020) Brigitte Macron : son ex-mari André-Louis Auzière est mort

Dans une interview accordée à Paris Match, en kiosque jeudi 8 octobre 2020, Tiphaine Auzière, fille de Brigitte Macron et d’André-Louis Auzière, révèle que le premier mari de sa mère est mort à la fin de l’année 2019.

De son époux actuel, Emmanuel Macron, on sait beaucoup de choses : qu’il est tombé amoureux de sa professeure de lycée, qu’il se dit “ni de droite, ni de gauche” et qu’il est président de la République (entre autres). De son ex-époux, en revanche… Pour beaucoup, André-Louis Auzière, premier amour de Brigitte Macron, reste un mystère. Aucune photographie, aucune prise de parole, aucune mention de la part de la Première dame ou même de leurs trois enfants. Dans le dernier numéro de Paris Match, en kiosque jeudi 8 octobre 2020, on apprend que le premier mari de Brigitte Macron est mort à la fin de l’année 2019. C’est Tiphaine Auzière, fille de la Première dame d’André-Louis Auzière, qui a annoncé la nouvelle dans les colonnes du magazine à l’occasion d’un long entretien. “Mon père est mort, je l’ai enterré le 24 décembre dernier dans la plus stricte intimité”, a-t-elle glissé à nos confrères. “Je l’adorais, c’était un être à part, un anticonformiste qui tenait plus que tout à son anonymat. Il faut le respecter.”Current Time 0:14/Duration 1:350TPMP : Pascal Soetens regrette qu’un chroniqueur l’ait empêché de participer à l’émission (Vidéo)

Trois enfants issus d’un premier mariage

Pendant près de deux décennies, la First Lady française fut mariée à André-Louis Auzière, cadre à la banque du Crédit du Nord. Né à Éséka, au Cameroun, en 1951, il fait la connaissance de Brigitte Trogneux (de deux ans sa cadette) lors de son retour en France. Les amoureux, à l’époque âgés de 22 et 20 ans, se disent oui le 22 juin 1974 au Touquet, où la famille de Brigitte possède une propriété. Ils reviendront ensuite à Amiens, leur ville d’origine et accueilleront quelques temps après Sébastien, Laurence et Tiphaine, leurs trois enfants. Les années passent, l’amour s’efface. Brigitte Trogneux fait la rencontre d’Emmanuel Macron. Lorsque le banquier apprend la vérité, il s’enfuit. Leur divorce ne sera prononcé qu’en 2006. Un an plus tard, Brigitte Trogneux devient Brigitte Macron. André-Louis Auzière, de son côté, préférera l’ombre à la lumière.

A lire aussi : Emmanuel et Brigitte Macron : la drôle d’histoire derrière leur cérémonie de mariage

Qui est André-Louis Auzière, l’ex-mari de Brigitte Macron ?

Rédigé par leral.net le Lundi 8 Mai 2017 à 12:31 | | 46 commentaire(s)|

Qui est André-Louis Auzière, l'ex-mari de Brigitte Macron ?

l Quand elle rencontre le jeune Emmanuel Macron, Brigitte Trogneux est mariée à un certain André-Louis Auzière, avec qui elle a trois enfants. Portrait de son premier mari.

Emmanuel et Brigitte Macron, c’est 24 ans d’écart… et presque autant d’amour ! Avant de rencontrer le candidat d’En marche !, celle qu’on surnomme “Bibi” mène une toute autre vie. À l’époque, rien ne la destine à devenir la potentielle future Première dame de France. En effet, elle est alors professeure de français à Amiens et mariée à André-Louis Auzière, le père de ses trois enfants, Sébastien, Laurence et Tiphaine. Qui est donc ce mystérieux premier époux ?

Un petit retour dans le passé s’impose. Issue du milieu bourgeois d’Amiens (Picardie), la jeune Brigitte Trogneux (son nom de jeune fille) est prédestinée à s’unir à un homme de son rang, comme l’exigent les bonnes mœurs. Et pourquoi pas le fils d’une des dynasties locales de commerçants ? Pour Brigitte, pas question de se plier à la tradition.


Un ex-mari banquier

À seulement 21 ans, alors qu’elle est encore étudiante, “Bibi” épouse André-Louis Auzière, de deux ans son aîné (il est né en 1951, elle, en 1953). La cérémonie a lieu au Touquet (là où les Trogneux possède une demeure familiale), le 22 juin 1974. Fils d’un commissaire aux comptes, André-Louis Auzière est parisien et travaille dans la banque, et plus précisément au Crédit du Nord. Il a la particularité d’être né à Éséka, une petite commune située au nord-ouest du Cameroun, là où son père travaillait dans l’administration de cette ancienne colonie française.

Muté à Stasbourg, André-Louis est contraint d’emménager dans la cité alsacienne, où il emmène son épouse, la désormais Brigitte Auzière. En 1975, elle donne naissance à Sébastien. Deux ans plus tard, les époux accueillent une petite fille, Laurence. Pour l’anecdote savoureuse, Emmanuel Macron naît la même année, en 1977. Il sera d’ailleurs dans la même classe que Laurence Auzière (sa future belle-fille), au lycée La Providence d’Amiens, où enseigne Brigitte.


Le couple Auzière revient finalement habiter à Amiens, la ville natale de Brigitte. En 1984, l’année de leur 10 ans de mariage, André-Louis et “Bibi” fêtent la naissance de leur troisième et dernier enfant, Tiphaine. À 31 ans, l’enseignante est donc la mère d’une belle fratrie.

En 1993, à l’aube de ses 40 ans, Brigitte Auzière a donc tout pour être heureuse : elle mène une vie dans un cadre bourgeois et confortable, elle est passionnée par son métier, elle a un mari charmant, une belle bandes d’amis, et trois beaux enfants promis à un avenir radieux. Sa rencontre avec un élève de son cours de théâtre, Emmanuel Macron, alors âgé de 16 ans, bouleverse sa petite vie bien rangée. Elle tente de lui résister au départ, mais finit par craquer…


Qu’est ce qui a poussé Brigitte Auzière, une respectable professeure de français de 39 ans, à tout plaquer pour succomber à un jeune homme mineur, de 24 ans son cadet ? “Elle évoque peu André-Louis Auzière, son ex-mari banquier. Par pudeur, discrétion. Parce qu’il y a des choses qu’elle ne veut pas, ne peut pas dire ? En tous cas, ce dernier ne la rendait certainement pas heureuse”, écrit la journaliste politique Anne Fulda, auteure du livre Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait.

Le couple Auzière sombre

Ligotée par cette vie trop lisse, elle est séduite par les serments, l’intelligence et la fougue du jeune Emmanuel. Les deux amants commencent à se fréquenter en dehors des planches du théâtre… La rumeur bruisse et fait jaser dans les rues amiénoises. Scandale ! L’entourage et les parents d’Emmanuel Macron s’opposent farouchement à cette idylle peu conventionnelle. Tandis que leur fils doit partir à Paris, au lycée Henri IV, pour faire sa terminale, ils y voit un moyen de l’éloigner de Brigitte Auzière.


Les deux amants sont éloignés quelques temps. Pendant ce temps-là, le couple Auzière se déchire et sombre. “Bibi” s’installe alors à Paris, où elle enseigne dans un établissement religieux de la capitale. Elle finit par retrouver son Emmanuel. Elle emménage même avec lui alors que ce dernier étudie à l’ENA (promotion 2004).

Le 26 janvier 2006, le Tribunal de Grande Instance d’Amiens prononce le divorce entre André-Louis et Brigitte Auzière. L’enseignante, pressée de vivre, ne perd pas son temps et s’assume au grand jour. En 2007, elle se marie à l’hôtel de ville du Touquet à Emmanuel Macron. La belle histoire ne faisait que commencer… 

Emmanuel Macron, son projet d’école, le décès de son père… Tiphaine Auzière se confie à Paris Match

Paris Match | Publié le 07/10/2020 à 17h58 |Mis à jour le 07/10/2020 à 18h19 Enquête Sophie des Déserts

Tiphaine Auzière et son compagnon Antoine au Palais de l'Elysée le 14 mai 2017 pour la cérémonie d'investiture du président Emmanuel Macron.
Tiphaine Auzière et son compagnon Antoine au Palais de l’Elysée le 14 mai 2017 pour la cérémonie d’investiture du président Emmanuel Macron. Stephane Lemouton / Bestimage

Dans son nouveau numéro, Paris Match dresse le portrait de Tiphaine Auzière, l’effrontée. La fille de Brigitte Macron se livre même à de rares confidences. 

Tiphaine Auzière, 36 ans, n’est pas du genre à s’allonger sur un divan, raconte notre journaliste Sophie des Déserts. Elle fonce, multiplie les projets, sans forcément prévenir les communicants de l’Elysée qui parfois s’en plaignent. «Je fais et j’informe après, dit-elle. Sinon, on ne fait rien.» Paris Match l’a rencontrée chez elle, à Saint-Josse, bourgade du Pas-de-Calais, entre les champs de betteraves et de blé. La benjamine de Brigitte Macron suit les traces de sa mère en participant à la création d’un lycée hors contrat mais a abordé de nombreux sujets, parfois plus personnels.

Sur Emmanuel Macron

Elle l’a toujours appelé « l’ovni » : tellement brillant, aimant avec Brigitte, attentif à elle, la petite dernière, depuis ce jour où il est entré dans sa vie. Tous deux étudiaient à la Providence d’Amiens. Elle, 10 ans, lui 17; il était «le grand», celui pour qui sa mère voyait un destin d’écrivain, celui qui conseillait de se coucher tôt pour réussir les contrôles, qui suivra de près ses sorties, ses copains, ses études à la Sorbonne.

Sur son père, André-Louis Auzière, première mari de Brigitte Macron

«Mon père est mort, je l’ai enterré le 24 décembre dernier dans la plus stricte intimité. Je l’adorais, c’était un être à part, un anticonformiste qui tenait plus que tout à son anonymat. Il faut le respecter.»

Sur son engagement en politique

Début septembre, la belle-fille du président a rendu visite au nouveau garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti. «Je n’ai pas soufflé son nom à Emmanuel – il n’a pas besoin de moi – même si je lui ai dit que c’était formidable, précise-t-elle. Je place beaucoup d’espoir en ce ministre, volontaire, ouvert, qui a une haute idée de la justice. Nous avons parlé, entre autres, de l’accompagnement des victimes, de la réforme des prisons, de l’insertion.»

COUV

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.