Sur la route des vins francais :Beaujolais et Lyonnais/thăm vùng rượu Beaujolais Lyonnais

Beaujolais Et Lyonnais

Après la chute de l’Empire Romain et le passage des barbares, les moines des grandes abbayes de la région Beaujolais reprirent la viticulture. Les sols graniteux composant cette région étaient alors décrits comme permettant seulement la culture de la vigne. A la fin du XIXème siècle, un homme, Victor Puillat, permit le rétablissement de la vigne après les attaques du phylloxéra qui ravagèrent le vignoble, grâce à la greffe de plants américains.

La région Beaujolais a une superficie de 22.000 hectares et s’étend du val d’Azergues à Lyon, sur 55 km de long et environ 15 km de large. A l’est du vignoble coulent la Saône et ses affluents qui creusent les collines et, à l’ouest les monts du Beaujolais le dominent et lui offrent des coteaux et des collines de 200 à 500 mètres d’altitude. Ce vignoble doit sa grande précocité à une chaleur globalement tempérée (11°C en moyenne) ainsi qu’à la rencontre de trois types de climats : océanique, méditerranéen en été et continental en hiver.

Il produit annuellement 1.215.000 hectolitres de rouges vastes en gammes. Le vignoble des Coteaux-du-Lyonnais, avec ses 355 hectares est également rattaché à cette région viticole, il produit 17.900 hl/an de rouges et de blancs issus du chardonnay. Le cépage unique gamay tire pleinement profit de ce terroir schisteux et pauvre, et peut se décliner en deux formes, le “gamay geoffray” et le “petit gamay”.

La vinification pratiquée en Beaujolais est originale puisqu’elle consiste à laisser reposer les raisins non pressurés dans des cuves closes, qui sous le poids des baies délivrent du jus dont l’acide malique se transforme en éthanol dans un milieu saturé en gaz carbonique. Cette désacidification permet une consommation de qualité des vins jeunes mais la macération carbonique dans son ensemble favorise le développement d’arômes fermentaires spécifiques qui font la réputation des vins de cette région.

Organisée en deux sous-régions (le Beaujolais, le Beaujolais et Lyonnais) la région Beaujolais compte quatorze AOC, dont des crus qui font sa réputation, comme l’AOC Saint-Amour, l’AOC Juliénas, l’AOC Moulin-à-vent ou encore l’AOC Chénas.

Liste des sous-régions
Appellations régionales

BeaujolaisL’AOC Beaujolais est située dans la région qui lui a donné son nom, principalement au sud de Villefranche, sur 9.400 hectares. Sa production atteint annuellement 510.000 hectolitres sur des sols variés mais dans lesquels dominent deux compositions. D’une part les sols argilo-calcaires permettent…*sur la région BeaujolaisLyonnaisLa sous-région Beaujolais et Lyonnais est située au sud de la région Beaujolais. Si au nord de cette sous-région le paysage viticole est plutôt mis en relief par des monts, en allant vers le sud, il est quant à lui, pris entre les monts Lyonnais et deux fleuves, le Rhône et la Saône. Bien encadrés,…*sur la région Lyonnais

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.