Một ông bác sĩ nhiễm Chinavirus(Covid-19 Vũ Hán) tuyên bố “đừng đùa và xem thường căn bệnh lây nhiễm nầy “!!

« Le coronavirus n’est pas ce que vous pensez » affirme un médecin contaminé par le Covid-19

Par : Rose APublié le : 27 juillet 2020 à 13 h 05 min

le-coronavirus-nest-pas-ce-que-vous-pensez-affirme-un-medecin-contamine-par-le-covid-19

Image : shawglobalnews

Le nouveau coronavirus est toujours présent et circule encore en progressant à vue d’œil. Mais de nombreuses personnes sont réfractaires au port du masque ou encore à la distanciation sociale ; pire encore, certains n’assument pas la responsabilité de leurs actes. Mais pour briser la chaine de contamination, il est nécessaire que tout le monde se comporte d’une façon responsable et respecte les règles d’hygiène et les mesures de sécurité sanitaire. Cette prévention, un médecin aurait voulu la respecter avant de contracter le Covid-19 qui lui a valu une hospitalisation de 105 jours comme relayé par Globalnews.

Greg Phillips, un médecin de 59 ans et son mari Matt Pettigraw sont deux personnes actives qui allaient au gymnase cinq fois par semaine et étaient surtout fans des voyages. Greg était en bonne santé mais l’hypertension artérielle était toutefois son affection sous-jacente.

greg phillips
shawglobalnews

Deux mois d’enfer

Après leur retour d’un voyage à Dallas, le couple a commencé à développer des symptômes liés au coronavirus, dont une toux sévère. Tandis que son partenaire montrait une amélioration de son état de santé, Greg lui était alité et commençait à manquer d’oxygène ce qui lui a valu une hospitalisation d’urgence.

« L’infirmière a fait un grand pas, a étendu son bras et elle a dit : « Arrêtez », a déclaré Matt. Et d’ajouter « Je n’ai même pas pu le serrer dans mes bras, je n’ai pas pu lui dire au revoir ».

Selon Matt, les médecins soupçonnaient une attaque du virus au cerveau puisque Greg souffrait d’une encéphalite.

Durant ses 105 jours d’hospitalisation, Greg a développé des complications comme une insuffisance rénale et une septicémie. Il a vécu deux mois de souffrance avant d’être transféré dans une unité de réadaptation.

« Ce n’est pas un canular »

Après le cauchemar qu’il a vécu, Greg a perdu près de 48 kilos de son poids, a un abcès au poumon en voie de guérison et a toujours du mal à avaler de la nourriture. De plus, il souffre de lésions nerveuses au bras gauche, ne peut utiliser que 30% de sa voix à cause de la paralysie d’une corde vocale et utilise un déambulateur pour se déplacer.

greg phillips1
instagram

Aujourd’hui, Greg s’exprime pour exhorter les gens à prendre ce virus au sérieux. « S’il peut faire tomber un homme de 59 ans en bonne santé, il peut le faire à n’importe qui », déclare-t-il. Et d’ajouter « Ce n’est pas un canular, le coronavirus n’est pas ce que vous pensez, ce n’est pas une conspiration et les gens doivent le savoir. Les règles existent pour sauver les gens ».

Greg a un long chemin à parcourir pour récupérer toute sa santé et il se dit outré par l’irresponsabilité des gens qui se rassemblent en masse sans prendre de précautions ni mesures de sécurité, minimisant ainsi la menace réelle du nouveau coronavirus.

https://globalnews.ca/video/embed/7161113/

Le danger de l’irresponsabilité face au virus

Cette épidémie qui a tristement fait débuter l’année 2020 a de lourdes conséquences sur la santé au niveau mondial. Mais force est de constater qu’elle permet aux gens ou du moins à un certain nombre d’entre eux, de savoir ce qu’est la responsabilité, puisque cette dernière est à même de les protéger contre ce virus pernicieux.

Aussi, agir d’une manière responsable est la seule façon d’éviter le risque de contamination. L’Etat impose des règles de sécurité, certes, mais il convient à tout un chacun de les respecter d’une façon responsable et d’avoir du bon sens. Le meilleur rempart du virus, c’est nous-mêmes.

Aujourd’hui, en France, le port du masque est obligatoire dans tous les lieux fermés, sous peine d’amende de 135 euros. Cette mesure concernerait les commerces, banques, les supermarchés ou encore les marchés couverts.

Le ministère de la santé a annoncé que des contrôles seront mis en place pour faire respecter cette règle. Dans ce contexte la Direction générale de la Santé a affirmé dans un texte transmis à l’AFP : « La vigilance de tous est plus que jamais nécessaire pour éviter un rebond épidémique ».

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.