“Coronavirus visitant La France” : 285 cas confirmés en France, 15 personnes en réanimation-Par Caroline Piquet(Le Figaro)

“Coronavirus visitant La France” : 285 cas confirmés en France, 15 personnes en réanimation

Par Caroline Piquet

French President Emmanuel Macron (2R) flanked by French Health and Solidarity Minister Olivier Veran (L) and French Director General of Health Jerome Salomon attend a meeting after visiting the CORRUSS center (Centre operationnel de regulation et de reponse aux urgences sanitaires et sociales) focused on the novel Coronavirus (Covid-19) outbreak on March 3, 2020 at the Health ministry in Paris. (Photo by Bertrand GUAY / various sources / AFP)

TOUT LE LIVELES ESSENTIELSORDRE DES POSTS

EN COURS : Mis à jour à 23:46à 23:46

Un «dispositif particulier pour les aînés» déclenché à Paris, selon Anne Hidalgo

Lors d’un débat télévisé entre candidats à l’élection municipale à Paris, l’actuelle maire de Paris Anne Hidalgo a indiqué qu’un dispositif particulier de suivi et d’accompagnement des personnes âgées a été déclenché à Paris pour lutter contre l’épidémie de covid-19.
«Nous avons enclenché un dispositif particulier pour appeler à domicile et suivre de façon précise nos aînés». La maire de Paris a également précisé qu’elle travaille tous les jours «sous l’autorité du préfet de police de Paris avec l’agence régionale de santé» pour retarder la progression de l’épidémie dans la capitale. à 23:21

Val d’Oise: une école fermée jusqu’au 18 mars

«Un enfant fréquentant le groupe scolaire du Bouteillier et un parent ayant participé à la vie de l’école ont été diagnostiqués positifs au Coronavirus Covid-19 ce jour 4 mars 2020», indique l’agence régionale de Santé en Île-de-France.

«Au regard des expositions confirmées d’un enfant etd’un parent, et du fait qu’à l’âge de l’enfant concerné, les échanges entre enfants sont réguliers et difficilement traçables, le maire, sur demande du préfet, suivant l’avis des autorités de santé et en lien avec l’Education Nationale, a décidé par arrêté la fermeture du groupe scolaire du Bouteillier de Louvres jusqu’au 18 mars 2020 inclus» a confirmé l’ARS.à 22:57

«Notre système de santé est prêt» selon Olivier Véran

Devant le Sénat, où se tient ce mercredi un débat sur le coronavirus, le ministre de la Santé s’est voulu rassurant. «Notre système de santé est prêt et notre vigilance est au plus haut niveau», a assuré Olivier Véran.«Nous avons la chance de pouvoir compter en France sur les meilleurs médecins et les meilleurs soignants du monde», a-t-il souligné, saluant «la mobilisation exceptionnelle des professionnels de santé».Le ministre a aussi appelé à «la mobilisation de chacun» pour ralentir la propagation du virus, rappelant devant les sénateurs les «gestes barrière» comme se laver fréquemment les mains. «Tout le monde doit se sentir concerné», a-t-il déclaré.à 22:50

Le covid-19, une «menace inédite» qui appelle «rigueur» et «transparence» selon Olivier Véran

La progression du coronavirus représente «une menace inédite» qui «appelle du gouvernement de la rigueur, beaucoup de rigueur, de la transparence, beaucoup de transparence», a déclaré Olivier Véran mercredi soir devant le Sénat.«Le choix du gouvernement c’est d’être transparent dans l’information et déterminé dans l’action», a affirmé le ministre de la Santé en introduction du débat organisé au Sénat sur les mesures de santé publique prises face à la crise du coronavirus.«Pour l’instant, et c’est heureux, nous avons réussi à nous prémunir de la machine à créer de la confusion et de la panique», a-t-il ajouté, soulignant que «l’inquiétude est légitime».

Coronavirus: maire et contaminé, il dirige sa ville depuis son lit d’hôpital

TÉMOIGNAGE – Depuis onze jours, Balme-de-Sillingy, petite commune de 5000 habitants en Haute-Savoie est au cœur de la tourmente.Par Angélique NégroniPublié il y a 5 heures, mis à jour il y a 5 heures

Sur la carte du suivi de l’épidémie en France, la Haute-Savoie fait partie des trois «clusters» de coronavirus
Sur la carte du suivi de l’épidémie en France, la Haute-Savoie fait partie des trois «clusters» de coronavirus PHILIPPE DESMAZES/AFP

«Il y a quelques semaines encore, quand on voyait cette affaire de virus de l’autre côté de la planète, en Chine, on se disait qu’on était à l’abri», relate de son lit d’hôpital, François Daviet, le maire de La Balme-de-Sillingy. Or depuis onze jours, cette petite commune de 5000 habitants située en Haute-Savoie est au cœur de la tourmente. Sur la carte du suivi de l’épidémie en France, elle fait partie des trois «clusters» de coronavirus. En d’autres termes, elle concentre le plus grand nombre de personnes contaminées. «On dénombre environ une trentaine d’habitants touchés», signale François Daviet qui en fait donc partie.À lire aussi : Coronavirus: les médecins généralistes peu armés pour faire face à l’épidémie

Déclaré positif au virus, ce retraité de 65 ans a rejoint l’hôpital d’Annecy samedi dernier. Isolé et en même temps entouré des siens. Car son frère et sa sœur sont eux aussi dans le même établissement, de même que son fils de 22 ans avec lequel il partage d’ailleurs la même chambre. Un peu plus loin encore, d’autres proches sont alités. Ceux-là sont ses colistier…………….

………………………………………………………………………………………………………………………….

Để lại lời nhắn

Điền thông tin vào ô dưới đây hoặc nhấn vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

Trang web này sử dụng Akismet để lọc thư rác. Tìm hiểu cách xử lý bình luận của bạn.