Thăm viếng những ngôi làng Pháp vùng Corbières/Les villages typique Francais à Corbières

Les Corbières s’inscrivent dans un carré délimité au sud par les Pyrénées, à l’ouest et au nord par le coude de la rivière Aude, à l’est par les étangs et la mer.Ce «chaos» de monts hérissés, aux pentes rocailleuses, ces vignobles, dont la notoriété n’est plus à faire, le tout sous un climat méditerranéen, confèrent à cette région authenticité et originalité.Site à découvrir :
http://www.tourisme-corbieres-minervois.com
Lagrasse (Photo sur http://www.all-free-photos.com) :  dominée par son imposant abbaye, la bourgade s’épanouit dans une garrigue où le romarin et l’olivier courtisent la vigne des Corbières. Aujourd’hui labellisé au rang des plus beaux villages de France, l’ensemble du village conserve son charme médiéval, avec ses maisons d’autrefois, la halle de sa place centrale, les vestiges de ses remparts et ses ponts dont l’un date du XIe siècle, et l’ancien monastère.
http://www.lagrasse.fr
Bages (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) :c’est un petit village de pêcheurs qui pourrait faire parti des villages de caractère de l’Aude : il est situé en plein cœur d’une des plus belles zones humides du Languedoc Roussillon. L’étang qui porte son nom est également l’un des mieux préservés du littoral méditerranéen. Flânant dans le vieux village, le visiteur sera charmé par les ruelles étroites d’où l’on aperçoit presque toujours un petit coin bleu d’étang, son cadran solaire du XIe siècle près de la place et de sa fontaine, l’église St Martin du XIIIe siècle sans oublier la falaise et ses remparts éclairés la nuit.
Gruissan :  d’un seul regard, le visiteur embrasse le face à face amoureux du vieux village circulaire et de la cité nouvelle. D’un côté la Tour Barberousse, toute à la fois imposante et rassurante, se dresse au milieu des tuiles romaines. De l’autre le port de plaisance, multicolore, actif, à l’architecture audacieuse. Un peu plus loin, des immensités de sable encadrent la station, ce sont les plages de Gruissan et notamment celle des chalets sur pilotis.
http://www.ville-gruissan.fr
Villerouge Termenès :  implanté au coeur du village médiéval, l’imposant château rectangulaire flanqué de quatre tours des XIIIe et XIVe siècles, commande au respect. Le village recèle d’autres vestiges notables : la Porte St Jean, le Pont Vieux du XIIe siècle, le jardin médiéval, l’église St Etienne et son superbe retable du XVIe siècle. Le village pittoresque mériterait le classement parmi les villages de caractère de l’Aude.
Duilhac s\Peyrepertuse (Photo Miguel Bravo) : construit sur un éperon rocheux, le village domine un petit cirque où se sont concentrées presque toutes les parcelles cultivées, actuellement en vignes. Le village lui même dominé par un château cathare, conserve outre une église du XIVe siècle, son centre médiéval appelé le «Fort» correspondant aux murailles du bourg fortifié probablement au XIVe siècle. Des vestiges de cette enceinte polygonale sont encore bien perceptibles notamment au sud de l’église où l’on peut voir un fragment de mur percé d’une porte en plein cintre aux claveaux bien appareillés d’un grès blond. En bas du village sortant du rocher, la fontaine de Duilhac est abondante, fraîche et très agréable à boire. On l’a ornée récemment d’un vers de Ronsard : «Quiconque en boira qu’amoureux il devienne». Le village pourrait faire parti des villages de caractère de l’Aude.
http://www.chateau-peyrepertuse.com
Cucugnan (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com:  au pied du château de Quéribus, cette petite localité demeure le village du légendaire curé de Cucugnan, rendu célèbre par Alphonse Daudet dans “Les Lettres de mon Moulin”. Dans le coeur du village, une ancienne maison a été aménagé en théâtre et présente, toutes les demi-heures le “Sermon du Curé de Cucugnan”. Le village mériterait le classement parmi les villages de caractère de l’Aude.
http://www.cucugnan.fr
Cascastel des Corbières (Photo Jean-Jacques Laborde) : ce pittoresque village se situe en plein coeur des Corbières où l’ensemble formé par l’église, le château, le pont et les abords constitue un lieu des plus agréables. Le château dispose encore d’un ancien pont-levis et d’une tour carrée du XIIe siècle exceptionnelle par la qualité de sa construction et son état de conservation. Ses assises de plus de deux mètres d’épaisseur supportent une salle couverte par une voûte de huit mètres de hauteur. Le village dispose aussi d’un beau petit patrimoine comme la fontaine qui passe sous la nouvelle poste, dont l’eau limpide coule depuis 150 ans dans la Berre.
http://www.cascastelvillage.com
Montjoi :  le village se découvre au travers de son patrimoine naturel et architectural. Construite au milieu du XVIIe siècle, en marbre rose, l’église est dotée d’un magnifique retable contemporain en bois doré aux colonnes torsadées qui encadrent un étonnant tableau du milieu du XVIIe représentant la Vierge et Jésus enfant, ainsi que plusieurs saints. Les maisons rurales, toutes restaurées, aux toits rouges et leur architecture typique du pays, couvrent les reliefs du paysage sans écart de hauteurs. Un premier pont sur l’Orbieu peut s’admirer sur l’ancien chemin menant à Salza à l’est du village et en contre-bas. Un autre pont sur l’ancien chemin de Lanet, au moulin Barthez, enjambe le ruisseau du Pas de l’Escale. Ces deux ponts à usage muletier sont probablement de la même époque c’est-à-dire du XVIIe siècle. Le village dispose également de quatre fontaines et d’un ancien lavoir.
http://www.montjoi.fr
Termes (Photo Olivier de Termes) : situé en contrebas du château forteresse, ce village qui pourrait faire parti des villages de caractère de l’Aude, invite à découvrir ses pittoresques ruelles fleuries et ses traditionnelles habitations accrochées sur un versant de roc. Le village a été restauré grâce à un programme national et a reçu le prix spécial du jury des trophées de l’aménagement urbain en 2006. L’église Notre Dame date de la fin du XIIe siècle et a été rénovée au XIXe siècle. Elle a été inscrite monument historique par arrêté du 25 juin 1951. Elle est ouverte aux horaires de l’accueil du château. A proximité, les gorges du Termenet et les gorges de Coynepont constituent des sites naturels inscrits.
http://www.chateau-termes.com
Padern (Photo Mairie de Padern) : doté de vestiges gallo-romains, le village fut un lieu d’exploitation de minerai de cuivre à l’époque romaine. L’église du village a appartenu à l’abbaye de Lagrasse dès le IXe siècle. La cité a conservé également les ruines de son château féodal dont l’origine remonte au XIe siècle. Construit au bord d’un plateau dominant le village par des à pics au nord et à l’est, il se compose principalement d’un donjon au bord de la falaise, d’une enceinte à l’ouest et au sud et d’une défense avancée qui protège la face nord-est.
http://padern.free.fr
Peyriac de Mer (Photo Miguel Bravo) : dans un cadre magnifique et sauvage, ce petit village occitan est plein de charme avec ses carrierettes médiévales, ses calades et leurs maisons pittoresques. Son port de pêche et de plaisance invite à la découverte de l’étang et de ses îles. La saline conserve les traces de l’exploitation du sel arrêtée depuis une trentaine d’années. A voir l’église St Paul, édifice fortifié du XVIe siècle à l’intérieur duquel on remarquera l’orgue et les peintures. Le village mériterait à appartenir aux villages de caractère de l’Aude.
http://www.peyriacdemer.org
Durban Corbières (Photo Miguel Bravo) : en suivant les venelles, on parvient sur un site fortifié d’où l’on profite d’un remarquable panorama. Le château conserve un riche répertoire architectural : façades percées de fenêtres romanes et renaissance restaurées, parties d’enceinte. L’église St Just vaut le détour de même que la porte médiévale fortifiée transformée en clocher. Une étape dégustation au caveau complètera la visite de ce village situé au coeur des Corbières.
St Pierre des Champs :  ce village de la vallée de l’Orbieu était une ancienne station sur la voie romaine des Corbières. Sa butte a très vite été fortifiée pour garder la gorge resserrée qu’elle commande. De ces fortifications, il reste des vestiges de remparts et deux portes fortifiées. Les ruelles étroites de l’ancien fort ont été conservées avec leur pavage. Les ruines du château ont été réutilisées pour aménager des maisons et l’ensemble a beaucoup de charme. Le long de la rivière, le quai ombragé est particulièrement agréable.

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.