Chuyện bên Tây của một tài xế xe buýt(bus):đuổi tất cả khách lành lặn xuống để dành ưu tiên cho người khuyết tật/Un chauffeur de bus fait descendre tous les passagers qui refusaient de faire de la place pour laisser monter un homme en fauteuil roulant

Bài học về đời người và người đời

hoa hồng xanh

Un chauffeur de bus fait descendre tous les passagers

qui refusaient de faire de la place

pour laisser monter un homme en fauteuil roulant

L’histoire se déroule 18 octobre 2018 dans le 17e arrondissement parisien. Un homme attend à un arrêt son bus. Jusque là, rien de bien extraordinaire et pourtant elle est devenue virale, découvrez pourquoi.

L’homme est en fauteuil roulant accompagné par son frère valide. A l’arrivée du bus, le chauffeur déploie la rampe prévue pour monter à bord. Alors que la rampe se déploie, les passagers les plus près des portes, ne bougent pas. Il ne peut accéder au bus par manque d’espace. C’est à ce moment que l’instant devient rare et unique.

Le civisme du chauffeur

Voyant que le passager handicapé ne pouvait monter à bord, le chauffeur prend une décision inhabituelle. Il se lève de son siège et informe les passagers : « Terminus! Tout le monde descend! ». Malgré quelques bougonnements, le chauffeur a attendu que son bus soit vide avant de descendre voir l’homme en fauteuil. « Vous pouvez monter et les autres, vous attendez celui d’après. Il arrive dans 5 minutes. ». Le chauffeur aurait alors expliqué son geste simplement en disant : « Tout le monde pouvait en avoir besoin d’un [ndlr : fauteuil], un jour. ». Il aurait également dit « n’avoir aucun membre de sa famille handicapé, mais qu’il fallait juste avoir un peu de civisme. »

L’accessibilité au cœur des débats

Ce Parisien touché par une sclérose en plaques primaire progressive déplore les problèmes d’accès aux établissements recevant du public. Il dénonce également la « prolifération de fausses cartes de stationnement ». Malgré la loi handicap de 2005 prévoyant que les lieux et transports publics soient accessibles aux personnes souffrant de handicap. L’échéance du 1er janvier 2015 a été repoussée à 2018 pour les transports urbains, 2021 pour les liaisons interurbaines et 2024 pour le trafic ferroviaire. Ce cas n’est pas isolé mais les faits contraires sont également nombreux comme, le 23 juillet dernier, à Saint-Ouen où un homme a dû batailler avec un chauffeur de bus qui ne voulait pas le prendre en charge malgré le refus d’un premier bus. Ou encore Rudy à Marseille qui en mars dernier n’a pas eu accès à la rampe car d’après le conducteur elle faisait « tomber les bus en panne ». Heureusement, d’autres chauffeurs sont plus humains comme celui rencontré par Ludivine qui à attendait le RER B. Le conducteur avait fait lui-même sortir les gens après avoir annoncé qu’il ne ferait pas repartir son train tant de la place n’était pas faite pour le fauteuil roulant.

Phụ đính

Để lại lời nhắn

Mời bạn điền thông tin vào ô dưới đây hoặc kích vào một biểu tượng để đăng nhập:

WordPress.com Logo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản WordPress.com Đăng xuất /  Thay đổi )

Google+ photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Google+ Đăng xuất /  Thay đổi )

Twitter picture

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Twitter Đăng xuất /  Thay đổi )

Facebook photo

Bạn đang bình luận bằng tài khoản Facebook Đăng xuất /  Thay đổi )

Connecting to %s